Notre-Dame de Lourdes, la journée mondiale du malade et le dimanche de la Santé

En ce dimanche, 11 février 2024, nous fêtons Notre-Dame de Lourdes et la journée mondiale du malade et le dimanche de la Santé. Cette date du 11 février nous évoque ce jour, en 1854, où accompagnée de sa sœur et d’une amie, Bernadette se rendit à Massabielle, le long du Gave, pour ramasser des os et du bois mort.

Lourdes_1ère_apparition

Enlevant ses bas pour traverser le ruisseau et aller dans la Grotte, elle entendit un bruit qui ressemblait à un coup de vent, elle leva la tête vers la Grotte et aperçus – nous dit-elle- une dame vêtue de blanc : « elle portait une robe blanche, un voile blanc également, une ceinture bleue et une rose jaune sur chaque pied. » Bernadette fit alors le signe de la croix et récita le chapelet avec la Dame. La prière terminée, la Dame disparut brusquement. Deux gestes marquent donc cette première apparition : le signe de la croix et la prière du chapelet. En se signant sur elle de la croix du Christ, Bernadette redit sa confiance en Dieu, lui permettant ainsi de passer de la peur à la paix et de s’ouvrir à la rencontre de celle – dont elle pressent déjà- que sa présence est le signe de la tendresse de Dieu pour ce monde en souffrance. Elle confiera d’ailleurs plus tard que « bien faire le signe de la croix, c’est déjà beaucoup » et que chaque fois qu’elle se marque du signe de la croix elle redit à Dieu qu’en lui se trouve son vrai soutien et que c’est en lui, et lui seul, qu’elle puise sa force. Une belle leçon de vie spirituelle ! Eh bien chers amis, pour nous qui nous apprêtons à rentrer dans quelques jours dans le temps béni du Carême, tout en restant fidèle à la prière du chapelet, pourquoi ne pas en profiter pour nous réapproprier tout simplement ce beau geste du signe de la croix ! Avec Marie, bon Carême à tous !

Fr. Antoine de la Fayolle, o.p.
Directeur du Pèlerinage de la région Bretagne-Maine et Prieur du couvent de Rennes